A UN MOIS DU DEPART...

C’est un défi hors du commun que Thierry Deroy se prépare à relever : effectuer le tour de la terre en solitaire sur un voilier de 12,5 mètres, sans escale et sans assistance. Un exploit que bien peu d’hommes ont réussi à accomplir. Voilà plus de deux ans que ce navigateur ancré à la marina de Rivière-Sens à Gourbeyre peaufine son voyage. Deux ans de travail à tout prévoir : l’itinéraire, le vent et la météo, le matériel, la nourriture, l’argent, et même… l’imprévisible. 

 

A quatre semaines du départ, programmé pour la fin septembre, alors qu’il a déjà engagé près de 80 000 € dans son projet, il n’a pas encore bouclé son budget et il lui reste mille choses à faire pour être fin prêt. Confiant dans sa bonne étoile, il pense être de retour à Gourbeyre autour du mois de mai 2020, si aucun grain de pluie ou de sable ne vient perturber le plan de navigation que s’est fixé ce marin téméraire.

  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon