Longue route maracuja

 

Départ prévu :  mercredi 16 octobre à 16:00 

Le compte à rebours a commencé

Consultez le blog !

 

Les 3 caps en solitaire, sans escale, sans assistance

 

Comment tout a commencé …

Il n’y avait ni marin ni navigateur dans ma famille …

J’ai découvert la voile assez tard, j’avais  16 ans… Stage UCPA de voile et kayak sur le lac d’Annecy …

Les deux activités me plaisaient …

La petite amie avec laquelle je flirtais durant cette première semaine  a choisi Voile ….

Et voilà comment j’en suis arrivé là !!!

8 MOIS EN MER, EN SOLITAIRE, EN VOILIER ...

Ce projet est pour moi, un aboutissement  de navigateur hauturier … 

​L'envie aussi d'un clin d’œil à Bernard Moitessier, navigateur emblématique des marins de ma génération

Un bateau qui n’est plus tout jeune , un skipper qui ne l’est plus non plus mais, c’est un couple inusable, solide, bien entretenu …

Prêt à aller jusqu’au bout de ses rêves … et à partager ce privilège ...

CE PROJET SERA CERTAINEMENT LE POINT D'ORGUE DE MES GRANDES NAVIGATIONS 

Une forme d’hommage à la mer et aux rencontres qui m’ont tant apporté …

N'ayant malheureusement pas , jusqu'à présent, trouver des sponsors, prêts à financer toute ou partie de ce projet, j'ai dû 

m'autofinancer en grande partie en faisant des sorties croisières avec mon bateau et repousser comme d'autres participants

( 6 cette année ) la date de mon départ en septembre 2019

Merci d'avance, de manifester votre intérêt pour ce projet en le  diffusant autour de vous et en  participant

( section DONS & SOUTIENS)

L'historique du projet : la course de 1968 

Le défi " Longue route 2018 " s’inspire du " Golden Globe Challenge ", et en fête les 50 ans.
Le « Golden Globe Challenge » fut un défi à la voile organisé en 1968 par le journal britannique «The Sunday Times ».

Ce défi fut la première course autour du monde en solitaire sans escale et sans assistance.

Pour cette régate, il n’y eut pas de départ collectif, ni de ligne de départ et d’arrivée prédéfinie. Les concurrents pouvaient s’élancer

depuis le port de leur choix (situé au-delà de 41 ° de latitude nord) entre le 1er juin et le 31 octobre 1968 avant de conclure un tour

du monde en solitaire par les trois caps sans toucher terre, sans aide extérieure ni ravitaillement..

Des neuf concurrents engagés, seul un concurrent, le Britannique Robin Knox-Johnstonsur son ketch de 10m Suhaili, reviendra

à bon port après 313 jours de mer et 30.123 milles parcourus. Quatre abandonnèrent avant de quitter l’Atlantique. Des cinq

concurrents restants, Chay Blyth, qui avait pris la mer sans aucune expérience de la navigation, franchit le cap de Bonne-Espérance avant d’abandonner

Nigel Tetley sombra alors qu’il était en tête, à 1100 miles de l’arrivée

Donald Crowhurst, qui était resté dans l’Atlantique Sud tout en communiquant par radio de fausses positions faisant croire à une progression "réelle" autour du monde, montra des signes de maladie mentale et se suicida. Un film sorti en 2018 "le jour de mon retour" retrace cette événement tragique 

Bernard Moitessier sur son voilier " JOSUHA"rejeta la compétition, abandonnant la course "pour sauver son âme" alors qu’il était en bonne place pour la remporter et poursuivit sa route jusqu’à Tahiti, accomplissant un tour du monde et demi. il publia le récit de sa navigation : " La Longue Route ".

Le projet en 2018-2019

Le projet " Longue route 2018", 26 participants de différentes nationalités inscrits à ce jour ( dont 2 femmes), reprend la " 

philosophie " du " Golden Globe Challenge".Les participants doivent s’élancer entre le 18 juin 2018 et le 30 septembre 2019,

depuis le port de leur choix (situé au-delà de du 45° Nord  côté européen, ou du 41° Nord côté Est américain, avec retour dans

un port français avant de conclure un tour du monde en solitaire par les trois caps (cap de bonne Espérance, Cap Leeuwin et cap

Horn), sans toucher terre, sans aide extérieure ni ravitaillement.

Chaque marin est libre du choix de son voilier : une unité de croisière entre 35 et 52 pieds (10,50 mètres à 15,80 mètres environ),

apte à la navigation hauturière.

Pas de classement, donc … Pas de vainqueur pas de perdants ...

Des marins , humbles  mais, déterminés, analysant eux-mêmes les conditions météo, gérant leur temps, leur nourriture, leur

forme physique et mentale, les problèmes techniques, prenant soin de leur bateau pour l’économiser et le ramener au point

de départ dans une expérience  hors du temps,  et, pourtant, en phase avec les grands problèmes de notre  XXI ème siècle.

Des mois en mer face aux éléments naturels, le vent, la pluie, la température, en laissant une faible empreinte carbone et des

déchets biodégradables

Seul participant à l'heure actuelle à prendre le départ  de la côte Est américaine ( les 2 participants antillais ont fait le choix de

traverser pour préparer leur bateau en Europe)

Présentation officielle au salon nautique décembre 2017

JOSUHA invité d'honneur 

au Grand Pavois de la Rochelle

en 2017

Article de François Xavier RICARDOUX rédacteur en chef de Bateaux.com

 

Contre-pied de la Golden Globe Race

Cette Longue Route 2018 est un contre-pied de la course qui s'est organisée au même moment :

le Golden Globe Race. Celui-ci veut célébrer les 50 ans du Golden Globe auquel participait d'ailleurs Bernard

Moitessier. Même si cette course s'effectue sur des voiliers "identiques" à ceux de 1968, ce Golden Globe Race est une véritable

course avec une ligne et une date de départ fixe, des contraintes d'équipement et un vainqueur.

Les marins qui veulent revivre les aventures de leurs aînés ont ainsi le choix de le faire avec ou sans cadre. Pour nous, l'année 2018 sera riche en récits avec tous ces aventuriers qui tourneront autour du monde…

 

Le bateau

                            

Le " NO COMMENTS "  mis à l’eau en 1985

c'est un  dériveur intégral en aluminium de la série mythique des "MARACUJA "

Coque dessinée par Philippe Harlé

Conception aménagements par moi même

Construit par les chantiers Garcia, référence professionnelle dans le domaine des bateaux de voyage.

Entièrement rénové en structures et équipements en 2006 avant le départ pour le Grand Sud

           EQUIPEMENTS  A PRÉVOIR

JEU DE VOILE COMPLET  : Grand voile lattée, voile suédoise et tourmentin  ( gros temps, 40èmes rugissants                                        50èmes  hurlants,  60èmes  stridents)génois sur enrouleurfoc 1&2, gennaker 90 m² 

                              spi 130 m²

ENERGIES                   :  panneaux solaires, éoliennes, hydrogénérateur, groupe électrogène

COMMUNICATIONS        : téléphone satellite, BLU et décodeur morse, VHF ASN et AIS

SÉCURITÉ:                  : balise de détresse bateau, balise de détresse personnelle, radeau de survie classe                                       II, fusées de détresse, pharmacie complète

                                             

PIÈCES DE RECHANGE      :  gréement, moteur, appareils électriques et électroniques .....

AVITAILLEMENT              : pour  8 MOIS, aliments lyophilisés, conserves, eau 600l, gaz oil 600l 

 "DISTRACTIONS"            : livres, vidéos, caméras et appareils photos étanches

 VESTIMENTAIRE             : combinaison intégrale étanche, vêtements gore tex, gants  et bottes polaires

BUDGET PRÉVISIONNEL 68 000 euros 

APPORTS

MES ECONOMIES, et, DONS & SOUTIENS ( voir rubrique)

 

Le skipper

                                                                THIERRY DEROY 67 ans

EXPERIENCE NAUTIQUE                                                                                                                        

  • 1968 – 1969       : stages en école de voile, 1970: brevet de moniteur de voile et achat d’un 4.70

  • 1971               : brevet de chef de bord UCPA  en école de croisière

  • 1972-1977         : skipper à l’UCPA et au GCI . 2 saisons de course en Angleterre comme équipier 

  • 1978-1979         : construction complète d’un voilier en contre plaqué stratifié de 9m50 LE THIMORIEN

  • 1979 – 1986        : fondateur  et skipper d’une école de croisière GCMA basée en Normandie 

  • 1983                : Naissance du voilier coque nue type Maracuja, aménagements conçus par mes soins et                                      entièrement réalisés avec ma famille et mes amis . 

  • 1985                :  Mise à l'eau du "No Comments"  

    Depuis  je vis et navigue sur  mon maracuja  le " NO COMMENTS "

  • 1986 – 1990      : traversée de l’Atlantique ( au sextant) et navigations en famille aux Antilles

  • 1991              : traversée retour vers la France jusqu'à Paris, port de l'Arsenal Bastille

  • 1992              : navigation en Patagonie et Cap Horn sur Balthazar

  • 1992              : Obtention du brevet de Skipper  (PPV) délivré par la Marine Marchande​

  • 1993               : 1ère traversée de l’Atlantique en solitaire sur le " No Comments"​

  • 1994               : traversée Antilles Nlle Calédonie via Panama, Galapagos, Marquises, Tuamotus et Tahiti ​​​

  • 1994 – 2001      : Navigations en Australie, Nouvelle Zélande, Vanuatu, Nouvelle Calédonie

  • 2001 – 2002      : retour en Europe en solitaire  par les 3 caps à l’envers  à la découverte du monde                                

            Pacifique SudAustralie (Sydney, Melbourne, cap Leuwin, Perth)

            Océan Indien    La Réunion,Madagascar, Afrique du Sud (Durban,​ cap de  Bonne espérance, Le Cap )

 

            Atlantique Sud  Ste Hélène, Brésil ( Rio Janeiro ) Argentine ( Mar del Plata, cap Horn, Ushuaïa )

 

            Pacifique Sud   Chili (Détroit de Magellan remontée des canaux de Patagonie, île de Chiloé, Puerto Montt,                               Valdivia, Iquique, Arica) Pérou ( Meliendo) Equateur ( Libertad) canal de Panama,

            Atlantique Nord Cuba, Les Açores, Maroc (Tanger) Gibraltar,

            Méditerranée    Marseille

 

  • 2002 – 2004       :  en méditerranée ( Maroc, Espagne, îles Baléares, Tunisie, Sicile, Sardaigne,  Corse

  • 2004               : Nouvelle traversée de l’Atlantique 

  • 2005 – 2008       : les Caraïbes ( Petites Antilles, Trinidad & Tobago, Venezuela,Colombie,San blas, Panama,                               Honduras, Guatemala, Belize, Cuba .....

  

  • 2009 – 2012       : 4 ans dans les canaux de Patagonie avec 2 saisons de navigations en Antarctique

  • 2013               : remontée du bateau de Ushuaïa Argentine, Uruguay, Brésil jusqu'en Guadeloupe

  • 2013 - 2017          : navigations dans tout l'arc antillais du Vénézuela jusqu'aux Îles Vierges

                                                                2018 inscription à la  « longue route 2018 »

 

Plusieurs choix suivant vos possibilités !

 

- Prêt à 0% (le remboursement débutera au démarrage du challenge )

    j'ai des revenus, je n'aurai aucune dépense durant ces mois de navigation mais, des besoins financiers avant

- Faire un don via le lien du site leetchi entièrement sécurisé

Faire un virement ou un chèque par l'intermédiaire du contact@ ci dessous

 
 
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon